hoodia
hoodia gordonii
hoodia
hoodia graisse
coupe faim
maigrir
fat, hoodia, acheter

le hoodia gordonii
> Sommaire <

P57, hoodiahoodia Origine

hoodia Fonctionnement

HOODIA EEFETShoodia Efficacité et limites

HOODIA UTILISATIONhoodia Utilisation

hoodia Effets secondaires

acheter du hoodiahoodia buy order Lequel et ou acheter



HOODIA SCIENCEShoodia Info scientifique

hoodia Info générale

pure  hoodia hoodia Info commerciales

hoodia pure hoodia Vendeurs en ligne

english

 

 

 

UniqueHoodia_banners_french01160x600

 

hoodia cactus soupe faim

hoodia gordoniil'eau News

Qui est le peuple San ?

Depuis des siècles, les San (mieux connus sous le nom de Bushmen) utilisent le Hoodia comme coupe-faim. Il leur permet, une fois coupée en tranches, d’endurer de longs périples dans le désert du Kalahari, région semi-aride qui s’étale de l’Afrique du Sud au Botswana, en passant par la Namibie. Les jeunes, plus détachés des traditions, se servent aussi du hoodia pour " garder la ligne ".
En 2001, les San apprennent par hasard que le CSIR, organisme de recherche sud-africain, a déposé en 1996 un brevet sur l’ingrédient actif du précieux cactus. Entre-temps, le CSIR a vendu les droits de commercialisation à Phytopharm. Ce laboratoire pharmaceutique effectue actuellement des tests cliniques en collaboration avec Pfizer (concepteur du Viagra), pour mettre au point un médicament contre l’obésité.

Pendant que les laboratoires se frottent les mains face aux gains à venir, les San, eux, se cantonnent dans la pauvreté, souvent marginalisés dans des villages reculés ou, près des villes, dans les bidonvilles. Selon l’Institut sud-africain des San (SASI), " les familles San gagnent moins de 12 dollars par mois, sauf les retraités qui reçoivent 37 dollars mensuels ". Alors, ils demandent, eux aussi, à recevoir leur part du gâteau. Courant 2001 ils approchent le CSIR et Phytopharm. Après moult négociations, le CSIR annonce, en novembre 2001, un " partage des bénéfices " issus du brevet.

Aujourd’hui, il s’agit pour eux d’obtenir la reconnaissance de leur savoir ancestral. Une reconnaissance sur le point d’être accordée. L’argent sera probablement destiné à l’achat de terres ou à des projets collectifs comme la construction d’une école. " Les San espèrent aussi devenir partie prenante de la culture du hoodia, lancée par le CSIR pour suppléer l’industrie du médicament.

Finalement l’Afrique du Sud devrait reverser au peuple San 6 % des royalties payées par Pfizer. Cet accord est une première pour les peuples détenteurs de savoirs traditionnels.

UniqueHoodia_banners_french01300x300

Lire aussi a ce sujet :
hoodia gordoniihoodia Les Bushmen – 150 000 euros pour défendre leurs droits => Aidez-les !
hoodia gordoniihoodia Bio piraterie : Associer les pays du sud aux brevets pris sur leur patrimoine biologique ou génétique (Parlament.ch)
hoodia gordoniihoodia Les San, les cactus et les grands laboratoires (l'Humanité)hoodia gordonii
hoodia gordoniihoodia
Des médicaments venus du désert: le cas de Hoodia

hoodia gordoniihoodia La propriété intellectuelle, un levier de croissance - L’expérience africaine, le cas du Hoodia
hoodia gordoniihoodia Plantes médicinales tu ne pilleras point (Spore brief)
hoodia gordoniihoodia Les dollars sont tombés sur la tête ("Ça m'intéresse")
hoodia gordoniihoodia Des royalties pour le peuple San (Spore brief)
hoodia gordoniihoodia In Africa the Hoodia keep men alive ... (The Guardian)
hoodia gordoniihoodia Africa's Bushmen May Get Rich From Diet-Drug Secret (National Geo. News)
hoodia gordoniihoodia Sharing the Benefit of Plant Sharing the Benefit of Plant Genetic: Case Study: Hoodia Benefit Sharing Benefit Sharing Modelc
hoodia gordoniihoodia Indigenous plant benefits Bushmen
hoodia gordoniihoodia Bushmen victory over drug firms

hoodia gordoniihoodia The Anti-Fat Pill and the Bushmen (ABC TV)

hoodia gordonii

Info.

Conseil

News - Dec04

News - Mars05

hoodia, diet pills hoodia, diet pills

 
[Accueil] [Questions sur le Hoodia] [Revue de Presse] [Ressources et sites web] [Forum]hoodia cactus soupe faim